Articles

Ateliers 2018 de « Conseils en Recrutement », IUT d’Aix-en-Provence

De nouveau convié à participer à cette journée « Ateliers Conseils en recrutement » que l’IUT Aix-Marseille organise chaque année, j’adresse un grand merci à l’IUT d’Aix-en-Provence pour son accueil, l’enthousiasme de ses représentants et l’organisation mise en place par les Tech’ de Co ! Au top !!! 😃 (cf. http://iut.univ-amu.fr/ateliers-aix#stress )

C’est un vrai plaisir pour moi de venir donner un coup de main chaque année car je trouve tout simplement excellente l’initiative d’accompagner les étudiants dans leur première approche du monde de l’entreprise en leur donnant un maximum de chance(s) de réussir !

C’est bien entendu aussi plaisant d’être accueilli sympathiquement et d’être face à des étudiants volontaires, pertinents, intéressés et curieux. Ils ont posé des questions bien souvent au-delà du seul atelier que je leur ai proposé en Préparation Mentale, et ce fut un véritable plaisir de les renseigner et les faire avancer.

Cette année, le temps d’effectuer le trajet retour de Clermont-Ferrand le matin même, j’ai pu animer 4h d’ateliers sur la « Gestion du Stress » l’après-midi ! C’était en quelque sorte le « CrossFit de la Préparation Mentale » 🏋

Objectif : permettre aux étudiants de se préparer à leurs futurs entretiens professionnels (stage, alternance, emploi, oraux, concours).
Moyens : questionnaire, vidéo, reflexion et outil de gestion de stress que j’utilise avec les athlètes de haut niveau !

Bilan de cette journée

  • 4h d’animation de l’atelier « Gestion de Stress »,
  • accueil d’étudiants de 2 formations :
    • DUT Gestion Logistique et Transport (GLT),
    • DUT Techniques de Commercialisation (TC).
  • une trentaine d’étudiants rencontrés par groupe de 4 à 6, toutes les 20 à 30 minutes,
  • des étudiants qui ont pris conscience des côtés positifs du stress, et qui sont repartis avec des outils concrets qu’ils pourront mettre en place dans quelques jours ou plusieurs semaines pour optimiser leur performance.

Salon des Sports d’Aix-en-Provence, 2-3.sept.2017

J – 10 avant le week-end de la rentrée sportive aixoise !

En cette fin août, VOUS :

  • avez le désir de préparer différemment votre saison sportive, votre année scolaire, vos examens ou vos concours ?
  • souhaitez fixer puis atteindre des objectifs personnels ou professionnels ?
  • voulez en savoir davantage sur la préparation mentale ?
  • aimeriez rencontrer un professionnel sur Aix-en-Provence ?

Cette année encore, j’aurai la joie de vous rencontrer et vous renseigner sur mon stand lors du rendez-vous incontournable de la rentrée sportive aixoise.

Alors si c’était le bon moment pour venir retrouver :

  • qui ? Florent Duchesne, Préparateur Mental et enseignant universitaire en Préparation Mentale,
  • à quelle occasion ? lors du 18ème Salon des Sports organisé par la ville d’Aix-en-Provence,
  • quand ? le week-end du 2 et 3 septembre 2017, le samedi de 9h30 à 19h, et le dimanche de 10h à 18h,
  • où ? au complexe sportif du Val de l’Arc, Chemin des Infirmeries, 13100 AIX EN PROVENCE,
  • et plus précisément ? en intérieur, dans le Village « Institutionnels, Multisports, Santé » au stand numéro 36

 

Au plaisir de vous accueillir et vous fournir tous les renseignements que vous souhaitez sur la préparation mentale appliquée au sport, aux études et le coaching en entreprise.

 

Détail de la programmation et liste des exposants présents :

Télécharger la brochure d’AixMaVille : http://www.aixenprovence.fr/IMG/pdf/salondessport_prog_2017_sitev4.pdf

Atelier « Révise Ton Bac ! », Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence

Suite à la belle initiative de l’équipe de la Cité du Livre d’Aix-en-Provence d’aider les lycéens à obtenir leur bac, j’ai eu la joie d’être présent ce samedi 10 juin à la Bibliothèque Méjanes pour contribuer, en tant que Préparateur Mental, à l’opération « Révise ton Bac! ».

L’objectif annoncé était d’animer un atelier permettant de répondre, à quelques jours du début des épreuves du bac, aux problématiques des lycéens présents. Mais aussi leur faire bénéficier d’outils concrets de gestion du stress et de confiance en soi que j’utilise avec les champions sportifs aixois et de la région que j’accompagne.

« Préparation Mentale avec Florent Duchesne, Préparateur mental

Le stress est nécessaire à la performance!

A quelques jours des premières épreuves du bac, bénéficiez de l’écoute et des conseils d’un préparateur mental pour mieux comprendre les mécanismes du stress, le mesurer sur soi et tester un outil utilisé par les athlètes de haut niveau pour être prêt le Jour J.

 

 

 

 

 

Bilan de cette journée :

  • 2h d’animation de l’atelier « Gestion de Stress »,
  • accueil de lycéens préparant le bac français ou le bac,
  • des groupes de 4 à 6 lycéens à chaque session,
  • intégration d’un membre du staff de la Bibliothèque à chaque session,
  • les élèves qui ont accepté de faire un break dans leur révisions ont été « très satisfaits de l’atelier » (selon leur retour),
  • les organisatrices m’ont remercié « de [leur] avoir fait découvrir la préparation mentale » puis ont écrit aux intervenants : « Grâce à vous tous qui avez répondu présent pour accompagner les élèves de première et de terminale durant 5 à 6 semaines, l’opération « Révise ton Bac! » est un succès. Les élèves (et leurs parents) sont très satisfaits des ateliers, de l’accompagnement pédagogique et de l’accueil qui leur a été réservé. »

Remerciements :

J’adresse toutes mes félicitations à l’équipe de « Révise ton Bac! » pour l’organisation et la mise en place, pour les futurs bacheliers, d’un tel espace à la Méjanes.

Je remercie tout particulièrement Madame Carole Bono, Chargée de Mission Pôle Documentaire, pour la confiance qu’elle m’a accordée en me proposant de mettre en place cet atelier de Préparation Mentale dans l’espace de révisions.
Les explications communiquées en amont, la communication sur Facebook, la logistique et l’accueil d’elle et ses équipes ont été très appréciés et m’ont permis de mener à bien ces moments de partage avec l’organisation et les lycéens.
Merci donc pour tout aux équipes de la Méjanes ! … Et à l’année prochaine 😉

Ateliers « Conseils en Recrutement », IUT d’Aix-en-Provence

Présence ce jeudi 19 janvier 2017 aux Ateliers « Conseils en Recrutement » organisés chaque année par l’IUT d’Aix-en-Provence à destination de ses étudiants pour les aider à préparer les entretiens pour obtenir un stage de fin d’études :

 

« Intervenant professionnel : Florent Duchesne, Préparateur mental
Le stress est nécessaire à la performance ! Cet atelier vous permettra de mieux comprendre les mécanismes du stress, le mesurer sur soi, bénéficier de l’écoute d’un préparateur mental et tester un outil utilisé par les athlètes de haut niveau pour être prêt le Jour J à l’Heure H.

Les étudiants passeront par groupe de 4 toutes les 20 minutes :

  • 1 – Un test papier de mesure de niveau de stress en 14 questions ;
  • 2 – Une vidéo  sur la description du stress ;
  • 3 – Un outil de Préparation Mentale utilisé par les athlètes de haut niveau et mis à disposition, pour test, aux étudiants de l’IUT. »

(cf. http://iut.univ-amu.fr/ateliers-aix#stress )

Bilan de cette journée :

  • 8h d’animation de l’atelier « Gestion de Stress »,
  • accueil d’étudiants de 4 formations :
    • DUT Gestion Logistique et Transport (GLT),
    • DUT Informatique,
    • DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA),
    • DUT Techniques de Commercialisation (TC).
  • entre 50 et 60 étudiants rencontrés par groupe de 3 à 4, toutes les 30 minutes,
  • des étudiants ouverts, matures, curieux et satisfaits d’échanger sur le sujet du stress avec un professionnel. Ils ont pu se remémorer des côtés positifs du stress et découvrir une façon scientifiquement prouvée pour aider à transformer un stress bloquant en élément moteur pour performer.

Un grand merci à Christine Cavallo, Responsable du Service des Relations Extérieures des Départements TC et GEA d’Aix-en-Provence pour son invitation à participer à cette journée, dans une ambiance sérieuse et conviviale ! 🙂

Et merci à l’IUT de permettre ces belles rencontres entre professionnels et étudiants, une vraie chance d’intégration sur le marché du travail pour eux !

 

 

« Apprendre à rester zen en toutes circonstances », interview publiée dans Cosmétique Magazine

cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-1

Voici une interview de votre Préparateur Mental et Hypnopraticien sur Aix-en-Provence, Florent Duchesne, publiée en page 30 de l’édition de décembre 2016 de Cosmétique Magazine, mensuel des professionnels de la beauté.

Merci pour l’écriture de l’article à Martine Carret, journaliste et auteure notamment de « Cancer ? Même pas peur ! » en 2011.

Cet article a pour objectif d’ « Apprendre à rester Zen en toutes circonstances ». Il est adressé aux conseillères de vente, mais s’adresse finalement à chacun d’entre nous, non ? 🙂

Belle lecture !


APPRENDRE A RESTER ZEN EN TOUTES CIRCONSTANCES

Avec de fortes affluences, la période de Noël peut être source de stress.

Comment gérer l’attente des clientes pressées et exigeantes ?

Comment se préserver des doléances et récriminations ?

1. Ne pas s’impliquer.

Avant d’entrer en contact avec vous, chaque client a vécu des émotions (joie, tristesse, peur, colère), connu des difficultés (énervement, conflits). Il n’est donc pas neutre et ce d’autant qu’il a connu auparavant des expérience qui se sont plus ou moins mal déroulées. « Cela explique son attitude et son comportement vis-à-vis de vous, vendeurs, vendeuses, souligne Florent Duchesne, préparateur mental et hypnopraticien à Aix-en-Provence. Une cliente énervée s’en veut de ne pas être partie plus tôt de chez elle, de ne pas avoir su choisir plus rapidement son produit. Elle cherche une cause extérieure pour se déculpabiliser. » Et son défouloir, c’est vous. Vous qui possédez aussi un passé (parfois même un passif) avec des clients. Colère et impatience ne vous sont pas destinées. Cela ne doit pas ni vous atteindre ni vous blesser.

2. L’atout sourire.

Votre sourire accompagne toujours un « Bonjour ! » d’invitation à un contact cordial. « Il sera d’une neutralité bienveillante et permettra d’entamer une nouvelle relation avec la cliente suivante, sans présumer du comment cela va se dérouler« , poursuit Florent Duchesne.

3. Empathie encore.

« Il est également utile de rassurer la personne : si elle dit ce qu’elle dit, c’est qu’elle a, dans sa représentation de la situation, raison, précise Florent Duchesne. La rassurer sur l’écoute : « j’entends ce que vous dites » et l’attention qu’on lui porte : « je termine avec cette cliente et je pourrai alors prendre le temps d’écouter votre demande » peuvent la calmer. » Pensez qu’elle a envie d’entendre qu’elle a raison, que vous la comprenez. Acquiescer désamorce déjà la tension. Répondre de manière aussi agressive qu’un client « Je ne suis pas à votre service exclusif ! Je n’ai pas dix mains ! » engendrerait immédiatement une escalade verbale difficile à contrôler. A la Printemps Academy sont proposées des formations : Vers l’excellence commerciale, Gestion du stress ou encore Gestion des conflits qui « permettent d’acquérir les bons réflexes à adopter pour chaque situation« , avoue Monia Harikoucheik, conseillère de vente à La Belle Parfumerie du Printemps Haussmann.

4. Trucs et astuces.

Pour gérer les éventuelles files d’attente et l’impatience, par exemple, Monia Harikoucheik rappelle qu’il « est essentiel de toujours garder calme et sang-froid. Pour tempérer une situation tendue (deux clientes qui estiment qu’elles sont prioritaires), une astuce : accompagner la cliente vers une autre caisse, pendant qu’une collègue prend en charge la seconde cliente. Si une cliente exige un produit en rupture de stock, vérifiez la disponibilité dans l’enseigne. La commande est alors possible. » Ancienne vendeuse, Isabelle souligne qu’il « faut conseiller sans jamais forcer la main, préciser que tout peut être changé après les fêtes. Il faut s’imposer de ne jamais rentrer dans une polémique. Avec un couple, suivez les idées de la femme : en général, c’est elle qui décide. Si c’est un homme seul, veillez à ne pas conseiller n’importe quoi… car le retour risque d’être TRES désagréable si la femme revient avec le cadeau. »

5. Relaxation mentale et physique.

Entre deux clientes faites un mini-break. « Prenez une grande inspiration par le nez en laissant les poumons, puis le ventre, se gonfler, puis expirer profondément en vidant d’abord le ventre puis les poumons. Cette respiration, dite ventrale, est vraiment très performante pour limiter le stress et remettre les compteurs à zéro, conclut Florent Duchesne. Une autre astuce est de vivre l’instant présent : cela permet d’éviter de ressasser le passé et de laisser le futur arriver… Pour cela, concentrez-vous sur une odeur qui circule ou repositionnez vos pieds sur le sol pour prendre conscience des appuis, le tout à cet instant précis, ni avant ni après. Si la situation devient pénible, évadez-vous virtuellement dans votre endroit ressource » (vacances de rêve ou endroit inventé) : voir, entendre et ressentir bonheur et bons moments passés aide à se ressourcer. » Enfin n’hésitez pas à pratiquer une activité qui vous défoule, type footing, squash, body combat, VTT, …

MARTINE CARRET


cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-2 cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-3 cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Rencontres au Salon des Sports d’Aix-en-Provence, septembre 2016

Voilà encore un Salon des Sports d’Aix-en-Provence qui a été riche en belles rencontres sur le stand de Préparation Mentale :

  • des personnes que j’accompagne qui sont venus faire un coucou et discuter en dehors du cabinet,
  • des athlètes venus se renseigner sur comment ils pourraient être aidés à parfaire leur préparation en intégrant le mental,
  • des étudiants qui ont envie d’aborder les exams plus sereinement que les années précédentes,
  • des entraîneurs venus parler des effets positifs que la prépa mentale a eu sur leurs athlètes,
  • des chefs d’entreprise qui souhaitent mettre en place des interventions au sein de leur organisation pour mieux gérer le stress de leurs collaborateurs,
  • des familles venues échanger sur ce qu’il est possible de faire pour améliorer la concentration des enfants et leur efficacité face aux devoirs,
  • des jeunes et moins jeunes venus « Mesurer leur niveau de Stress en 2 minutes » et avoir un retour en direct sur l’analyse, les points à approfondir et des débuts de solution.

 

Bref un magnifique week-end de rentrée, grâce aussi à une superbe organisation menée par une équipe sympa et dynamique : un grand MERCI à tous ! 🙂

Salon des Sports d’Aix-en-Provence, 3-4.sept.2016

Que faites-vous les 3 et 4 septembre 2016 ?

Envie de préparer efficacement votre saison sportive, votre  année scolaire, vos concours ? Voici le rdv incontournable de la rentrée au Pays d’Aix.

Cela devient le rituel de la rentrée : pour la 3e année consécutive, Florent Duchesne, Préparateur Mental, participera au 17ème Salon des Sports organisé par la ville d’Aix-en-Provence le week-end du 3 et 4 septembre 2016 au complexe sportif du Val de l’Arc.

Ce Salon est devenu, au fil des ans, le rendez-vous incontournable de la rentrée sportive. L’édition 2016 comptera près de 160 exposants et attend près de 25.000 visiteurs sur le week-end.

Je vous accueillerai le samedi de 9h30 à 19h, et le dimanche de 10h à 18h, pour vous fournir tous les renseignements que vous souhaitez sur la préparation mentale appliquée au sport, aux études et le coaching en entreprise.

 

Venez me rendre visite dans le Village « Institutionnels, Multisports, Santé » au stand numéro 40.  Il se situe en intérieur, au Complexe sportif du Val de l’Arc, Chemin Des Infirmeries, 13100 AIX EN PROVENCE

 

Pour plus d’infos : 17e Salon des Sports Aix-en-Provence 3 et 4 Septembre 2016

Interview « Questions de Mental avec Laurent Gambotti, Ultra-Triathlon »

Laurent Gambotti Triathlon Course à Pied

Bonjour Laurent,

En tant qu’ancien triathlète désormais Préparateur Mental, j’ai eu envie, à la lecture de ton exploit début septembre au Pays de Galles (3e de l’Ultraman pour sa 1ère participation), de t’interroger sur ta vision de l’aspect mental lors de la préparation et lors d’une épreuve d’ultra-triathlon.

Tu as sympathiquement accepté ma proposition, et je t’en remercie.


Présentation

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Laurent Gambotti et suis né le 10 novembre 1981 (33 ans) à Bastia. Sportif amateur depuis longtemps, j’ai pratiqué le football, le squash, la chasse sous marine, la motocross, le vtt et le trail. Il y a 4 ans, après avoir ressenti des douleurs aux genoux, j’ai décidé de laisser de côté le trail pour faire du vélo de route moins traumatisant pour les articulations. C’est à ce moment que naturellement je me suis tourné vers le tri. J’ai commencé par des distances courtes et puis rapidement de plus en plus longues. Au bout de 2 ans je faisais mon premier Ironman et 1 an plus tard l’Ultraman…

Qu’est-ce que l’Ultraman en triathlon ?

L’Ultraman est le summum du triathlon. Il s’agit d’un ultra-triathlon dont les distances sont les suivantes : 10 km de natation, 420 km de cyclisme, et 85 km de course à pied le tout sur 3 jours mais en moins de 36 heures au total.

Quand et comment en es-tu arrivé à faire ta première épreuve ?

Après avoir terminé mon premier Ironman à Nice en 2014, j’avais la sensation de ne pas avoir pu atteindre mes limites, de ne pas avoir suffisamment « souffert » pour passer la ligne. J’avais envie d’autre chose : de quelque chose de plus dur, de plus élitiste et de plus exigeant pour le corps et pour l’esprit.

 Laurent Gambotti Triathlon Finisher

Objectifs

Quels objectifs avais-tu avant l’épreuve du Pays de Galles les 5, 6, 7 septembre 2015 ?

Mes objectifs étaient simples : être finisher et réussir à prendre du plaisir.

Lesquels as-tu réussis ?

Les 2. J’ai non seulement réussi à être finisher, à prendre beaucoup de plaisir, aussi incroyable que cela puisse paraître mais en plus à monter sur le podium. Que du bonheur !

« Le corps est en souffrance. Reste alors uniquement le mental. Et c’est là qu’il faut être solide »

 

Gestion mentale

Pour toi, le « mental », c’est quoi ?

Pour moi c’est ce qui peut faire la différence entre 2 athlètes de même niveau, ce qui permettra d’aller chercher dans ses réserves lorsque l’on est à la limite de la rupture, le moyen de se surpasser.

Quelle place prend-il selon toi dans ce genre d’épreuve ?

Fondamental ! Lorsque l’on passe 4 heures à nager, 10 heures sur un vélo ou 9 heures à courir les occasions de baisser les bras sont nombreuses. Le corps est en souffrance. Reste alors uniquement le mental. Et c’est là qu’il faut être solide.

Lors de tes entraînements, comment te prépares-tu mentalement à un tel triathlon ?

Comme pour le physique, le mental se prépare et s’entraine.

Pour ma part, il s’agit tout simplement de m’imposer des séances très dures, parfois plus dures que les conditions réelles de course :

  • pour la natation, c’est sortir nager seul durant 3 heures avec une mer mauvaise, du courant ou très peu de visibilité.
  • pour la course à pied, cela consiste à faire des sorties de 5 heures en courant dans le sable sous plus de 30°C, seul et avec un rationnement en eau.

Dans ces conditions, je t’assure que sans mental on ne finit pas la séance…

Une autre méthode consiste à se faire « mal » en sortant de sa zone de confort : 

  • se lever à 4h30 du matin 5 fois par semaine pendant ses vacances 3 semaines durant pour sortir s’entrainer entre 4 et 10 heures consécutives en fait parti ; 
  • sortir s’entrainer lorsque le corps est fatigué et que tu n’en as aucune envie aussi !

Durant ma préparation des 6 derniers mois, je n’ai pas sauté une seule séance programmée et ce quelque soit mon état physique ou les conditions météo. C’est une manière de tester sa force de volonté.

Travailles-tu cet aspect seul ou avec un Préparateur Mental ? Pourquoi ce choix ?

Je commence à avoir un peu d’expérience à ce niveau là et je me connais bien. Donc je travaille cela seul. Pour moi cela reste quelque chose de très personnel. Je suis le mieux placé pour savoir où se situe ma zone de confort et comment en sortir.

« Il est très facile de se laisser prendre dans des pensées négatives qui pourraient mener à un abandon »

 

Confiance en soi

Sur les trois épreuves (natation, cyclisme, course à pied) quelle est l’épreuve que tu abordes avec le plus de confiance ?

Sans aucun doute le cyclisme.

Peux-tu décrire en quelques mots comment se caractérise, chez toi, cette confiance ?

Par des montées fréquentes d’adrénaline. Quand mon corps répond bien aux sollicitations, cela se répercute sur mon mental qui à son tour influe sur mes performances. C’est un cercle vertueux.

Et quelle est l’épreuve que tu abordes avec le moins de confiance ?

La natation. J’y suis venu sur le tard et comme beaucoup de gens dans ce cas, ma technique laisse à désirer.

Comment se caractérise, chez toi, ce manque de confiance ?

Contrairement au 2 autres disciplines, il est difficile de réussir à s’évader pendant que l’on nage. Il n’y a rien pour se distraire et quand la fatigue s’installe, ton cerveau se focalise alors sur cette fatigue où les douleurs que l’on ressent. Il est très facile à ce moment là de se laisser prendre dans des pensées négatives qui pourraient mener à un abandon.

Comment parviens-tu à déjouer cela ?Laurent Gambotti Triathlon Natation

Dans ce cas là, j’essaie de me focaliser sur des détails : le ressenti de l’eau sur mon corps, aux sensation de glissement sur l’eau, la manière dont ma main pénètre dans l’eau, etc.

Plus que tout je focalise mon esprit sur des pensées positives. Je me dis à moi même :

  • « Ok il reste encore 7 km à nager… mais j’en ai déjà parcouru 3 ! »,
  • « Ok il fait froid… mais cela reste supportable pour le moment ! »,
  • « Ok je suis fatigué… mais je ne dois pas être le seul ! ».

Il ne s’agit pas de nier les mauvaises sensations mais seulement de se focaliser sur les bonnes. Il faut relativiser. Tout est une question de point de vue.

 

« Tiens bon, tu as mal, mais c’est ta tête qui commande ! »

 

Le mental lors de l’ultra-triathlon du Pays de Galles

Lors de l’Ultraman du Pays de Galles, quels sont les moments où ce fut, mentalement, le plus dur pour toi ?

Je pense à un moment en particulier : lors des 280 km de vélo du deuxième jour où lors de la montée d’un col au km 200, j’ai failli lâcher le groupe de tête car mes genoux me faisaient atrocement souffrir et qu’il m’était impossible de me mettre debout sur le vélo. Cela aurait signifié perdre de nombreuses places au classement général.

Comment t’y es-tu pris pour surmonter les difficultés rencontrées ?

Grâce à l’aide d’un autre concurrent.

Alors que j’étais en souffrance, un des concurrents m’a fait un signe qui m’a énormément aidé. Il s’est retourné vers moi, m’a vu en difficulté, alors que j’étais jusqu’alors en tête de peloton, et du doigt s’est touché la tête. J’ai immédiatement compris ce qu’il voulais dire : « Tiens bon, tu as mal, mais c’est ta tête qui commande ! ». J’ai serré un peu plus les dents, repris ma respiration, et m’a tête a repris le contrôle de la situation en faisant partiellement abstraction de la douleur. J’ai pu tenir et passer ce mauvais moment.

Y-a-t-il des mots, des phrases qui te guident, (ou des chansons, … ) qui te permettent d’avancer dans ces moments-là ? Si oui lesquels ? Si non, comment t’y prends-tu pour continuer à t’accrocher ?

Plutôt des mantras que je me répète encore et encore ou des pensées positives basées sur des choses qui me sont chères (mes enfants) ou encore la visualisation de l’atteinte d’un objectif.

A la sortie de cet ultra-triathlon, quelles te semblent être tes forces mentales ?

Sans aucun doute la détermination.

« J’ai terminé les 15 derniers kilomètres en volant…

Je pense même que j’aurais été capable de faire 15 km de plus »


L’état de grâce ou le « flow »

Peux-tu nous raconter un moment de la course où tes perceptions physiques se sont trouvées modifiées positivement (en ressentant moins de douleur par exemple), une sensation d’invincibilité (bien-être extrême), et où les notions d’espace et de temps n’existent plus ?Laurent Gambotti Triathlon Cyclisme

Lors du troisième jour où je devais parcourir 85 km avec le passage de 3 cols de montagne, j’avais décidé de ne pas regarder ma montre pour ne tenir compte ni de la distance ni du temps qui, dans ces cas, semblent ne jamais avancer. Cependant au bout (approximativement 7h de course) j’ai commencé à ressentir de fortes douleurs musculaires et articulaires et en à avoir marre. C’est alors que je dis à mon équipe ce que je ressens. La réponse est cinglante : « Profite du moment ». 

J’ai alors pris conscience de beaucoup de choses : des sacrifices que j’avais fait pour en arriver là, notamment les heures d’entrainement et de souffrance au détriment de ma famille) mais aussi la chance que j’avais d’être là dans ces paysages grandioses à faire quelque chose que j’aime. Comment finalement je pouvais me plaindre ? J’ai terminé les 15 derniers kilomètres en volant… Je pense même que j’aurais été capable de faire 15 km de plus.

Comment expliques-tu ce phénomène ?

Le corps humain a une capacité extraordinaire : celui de s’adapter. Lorsque l’on pense que c’est fini, on se trompe. Il reste toujours des ressources. Et c’est là que le mental entre en jeu. En focalisant son esprit sur des pensées positives, on peut parvenir à faire abstraction du message que nous envoie notre corps (fatigue, froid, douleur, faim, soif, …), pour aller chercher des ressources insoupçonnées et continuer à avancer. En fait chacun de nous est bien plus fort qu’il ne le pense.

Comment t’y prendrais-tu pour le reproduire lors d’une prochaine compétition ?

De la manière que j’ai fait au Pays de Galles. En me rendant compte de la chance que j’ai de pouvoir être là car au final personne ne m’oblige. J’ai choisi de souffrir. Il ne faut pas que j’oublie cela.

Avenir

Quels sont tes objectifs pour l’année à venir ?

Il est encore trop tôt pour le dire mais ma « wish-list » est encore longue et heureusement. Beaucoup de challenges orientés longue distance m’attirent. J’attends aussi la confirmation de ma participation aux championnats du monde d’Ultraman à Hawaii en 2016 grâce à ce podium.

Si tu travaillais avec un Préparateur Mental, quels aspects souhaiterais-tu travailler ?

J’ai toujours intégré la méditation et la respiration à mon travail de préparation mais c’est un aspect que j’aimerais travailler d’avantage.


Merci encore, Laurent, d’avoir accepté de répondre à ces « Questions de Mental » de façon aussi précise. C’est passionnant d’entrer et d’afficher ainsi ce qu’il se passe dans la tête d’un athlète de ton niveau.

Je te souhaite une bonne continuation dans tes entraînements et la réalisation de tes objectifs !

Florent.

 

« Florent Duchesne Préparateur Mental », Bilan du Salon des Sports d’Aix-en-Provence 2015

Ce premier week-end de septembre a été marqué par le 16e Salon des Sports de la ville d’Aix-en-Provence, où j’ai pu disposer d’un stand de Préparation Mentale pour la 2e année consécutive. Quelques jours après cette manifestation, en voici un premier bilan.

Étant situé à proximité de l’entrée du gymnase cette année, j’ai pu bénéficier d’un nombre important de visiteurs passant devant mon stand, en particulier lors des rushs du samedi matin 10h-12h puis après-midi entre 15h et 18h, et celui du dimanche après-midi. En fonction des contacts pris et des cartes de visite et flyers récupérées sur le stand en deux jours, j’estime que plus de 100 visiteurs se sont renseignés sur la Préparation Mentale telle que l’enseigne l’Université Française et telle que je la pratique, puisqu’étant formé par l’UFR STAPS de Clermont-Ferrand sur le sujet.

L’organisation par familles d’activités proposée cette année est une réussite car il a permis d’une part aux gens de mieux s’y retrouver, et d’autre part aux exposants de communiquer davantage entre eux.

L’objectif de faire connaître mon métier de Préparateur Mental aux sportifs, aux étudiants et aux entrepreneurs, ainsi de signifier ma présence dans le paysage d’Aix-en-Provence est donc atteint !

Ce Salon m’a en effet permis de réaliser des rencontres multiples et variées :

  • des sportifs,
  • des étudiants,
  • des parents de lycéens et de collégiens,
  • des entraîneurs de sports individuels et collectifs,
  • des préparateurs physiques d’équipes professionnelles,
  • des kinés et ostéos du monde sportif aixois,
  • des entrepreneurs de TPE ou PME de la région d’Aix-en-Provence qui souhaitaient trouver de l’aide dans la gestion du stress de leurs collaborateurs.

Tous intéressés par :

  • le métier de Préparateur Mental : qu’est-ce donc ? comment m’y suis-je formé ? quelle différence avec le métier de psychologue du sport ?
  • la façon de le pratiquer : les outils et méthodes utilisées ? où je pratique ? comment se déroulent les séances ?
  • les résultats déjà obtenus : quels types de sportifs j’accompagne ? Quelles différences entre le monde amateur et professionnel ? quelles sont les références ? qu’ont-ils (elles) gagné ?
  • et comment cela pourrait les aider ou aider leurs proches.

C’est tellement intéressant de pouvoir à ce point transmettre une passion à des gens à l’écoute…

Les discussions se sont enchaînées, et, parfois, des athlètes ou personnes que j’ai eu le plaisir d’accompagner sont passés, volontairement ou « par hasard », sur mon stand.

En photo, Étienne DENEUVILLE, jeune espoir de l’AUC BADMINTON que j’accompagne en Préparation Mentale depuis avril est par exemple venu me donner de ses nouvelles, fier d’avoir remporté 2 tournois cet été !

J’ai eu grand plaisir à le voir et à échanger avec lui et sa maman. Ils en ont profité également pour me présenter d’autres membres du Club.

D’autres athlètes, étudiants, ou salariés que j’ai accompagnés également ces dernières années sont venus discuter et m’informer des objectifs atteints et ceux planifiés dans les mois à venir. Cela fut le cas :

  • de joueurs et joueuses de tennis,
  • d’une coureuse Longue Distance,
  • de lycéens ayant obtenu leur baccalauréat ou d’une étudiante ayant réussi son concours d’avocat voilà deux ans,
  • de collaborateurs accompagnés dans la gestion du stress.

J’en profite pour remercier la Direction des Sports d’Aix-en-Provence, car leur organisation a été une grande réussite.

Je vous donne rendez-vous, à toutes et tous, l’an prochain à l’occasion du 17e Salon des Sports de la ville, pour avoir la joie de vous rencontrer, de continuer d’expliquer ce qu’est la Préparation Mentale et comment je la pratique sur Aix-en-Provence et ses environs.

Et, sans attendre septembre 2016, en cas de questions, c’est par ici !

 

 

 

 

 

 


« Florent Duchesne Préparateur Mental », présent au 16e Salon des Sports d’Aix-en-Provence, 5-6.sept.2015, Stand n°42

Affiche Forum des Sports 2015

Salon des Sports à Aix-en-Provence

La ville d’Aix-en-Provence organise le 16ème Salon des Sports, le 5 et 6 septembre 2015 au complexe sportif du Val de l’Arc.

Ce Salon est devenu, au fil des ans, le rendez-vous incontournable de la rentrée sportive, permettant aux aixois de tous âges de choisir une ou plusieurs activités sportives pour la saison. L’édition 2015 compte plus de 130 exposants et attend un public nombreux, près de 20.000 visiteurs.

Présence d’un stand de « Préparation Mentale »

« Qu’est-ce-que la Préparation Mentale? » , « A qui s’adresse-t-elle? » , « Que peut-elle m’apporter dans mon sport, mes études, votre activité professionnelle? » , « Comment travaille un Préparateur Mental? »…

Présent pour la 2ème année consécutive, Florent Duchesne aura la joie et le privilège de vous accueillir sur son stand pour vous informer, répondre à toutes vos questions et comprendre en quoi la Préparation Mentale peut vous aider dans votre activité et vos objectifs.Salon Sports 2015 - Stand 42

En 2014, ce stand avait attiré athlètes, étudiants, entraîneurs, présidents de clubs, lycéens, parents, chefs d’entreprise qui se questionnaient sur le mental, la préparation mentale, les préparateurs mentaux, les méthodes, les outils…

Emplacement du stand de Florent Duchesne

Le stand porte le numéro 42.

Il se situe dans le Village « Multisports, Santé, Institutionnels », en intérieur, au centre du Gymnase.

Ouverture du Salon des Sports

  • Samedi 5 septembre 2015 de 9h30 à 19h00,
  • Dimanche 6 septembre 2015 de 10h00 à 18h00.

Pour plus d’infos

http://www.aixenprovence.fr/Le-Salon-des-Sports-une-16eme-edition-et-de-nouvelles-animations

Alors réservez ces dates et venez rencontrer un professionnel de la Préparation Mentale sur le 16e Salon des Sports d’Aix-en-Provence !

 

Préparation mentale Aix Salon des Sports 7 septembre 2014

Photo: Florent Duchesne sur le Stand de Préparation Mentale

durant le week-end du ’15e Salon des sports’ à Aix-en-Provence, en 2014.