Être Tuteur au DU Préparation Mentale de Clermont-Ferrand

Lors de ce premier semestre 2017, chaque étudiant du Diplôme Universitaire de « Préparation Mentale, Intervention et Aide à la Performance » de Clermont-Ferrand doit revenir au moins une fois par mois vers le tuteur qu’il a choisi mi-janvier. Lire la suite

Webcours de Supervision, DU Préparation Mentale de Clermont-Ferrand

Belle journée hier jeudi avec en milieu de journée un Webcours de Supervision animé à distance pour 10 étudiants du Diplôme Universitaire de « Préparation Mentale, Interventions et Aide à la Performance » (DUPM) de Clermont-Ferrand. Lire la suite

La résilience par le sport, Semaine du Cerveau 2017

De l’importance en tant que professionnel de la Préparation Mentale de tenir ses connaissances théoriques et pratiques à jour… Pour en faire bénéficier les personnes que j’accompagne.

J’ai assisté hier soir à la conférence sur « La résilience par le sport« , puis échangé avec Hubert Ripoll sur des parcours de vie et notre expérience des entretiens d’athlètes accompagnés dans leur performance. Lire la suite

« Apprendre à rester zen en toutes circonstances », interview publiée dans Cosmétique Magazine

cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-1

Voici une interview de votre Préparateur Mental et Hypnopraticien sur Aix-en-Provence, Florent Duchesne, publiée en page 30 de l’édition de décembre 2016 de Cosmétique Magazine, mensuel des professionnels de la beauté.

Merci pour l’écriture de l’article à Martine Carret, journaliste et auteure notamment de « Cancer ? Même pas peur ! » en 2011.

Cet article a pour objectif d’ « Apprendre à rester Zen en toutes circonstances ». Il est adressé aux conseillères de vente, mais s’adresse finalement à chacun d’entre nous, non ? 🙂

Belle lecture !


APPRENDRE A RESTER ZEN EN TOUTES CIRCONSTANCES

Avec de fortes affluences, la période de Noël peut être source de stress.

Comment gérer l’attente des clientes pressées et exigeantes ?

Comment se préserver des doléances et récriminations ?

1. Ne pas s’impliquer.

Avant d’entrer en contact avec vous, chaque client a vécu des émotions (joie, tristesse, peur, colère), connu des difficultés (énervement, conflits). Il n’est donc pas neutre et ce d’autant qu’il a connu auparavant des expérience qui se sont plus ou moins mal déroulées. « Cela explique son attitude et son comportement vis-à-vis de vous, vendeurs, vendeuses, souligne Florent Duchesne, préparateur mental et hypnopraticien à Aix-en-Provence. Une cliente énervée s’en veut de ne pas être partie plus tôt de chez elle, de ne pas avoir su choisir plus rapidement son produit. Elle cherche une cause extérieure pour se déculpabiliser. » Et son défouloir, c’est vous. Vous qui possédez aussi un passé (parfois même un passif) avec des clients. Colère et impatience ne vous sont pas destinées. Cela ne doit pas ni vous atteindre ni vous blesser.

2. L’atout sourire.

Votre sourire accompagne toujours un « Bonjour ! » d’invitation à un contact cordial. « Il sera d’une neutralité bienveillante et permettra d’entamer une nouvelle relation avec la cliente suivante, sans présumer du comment cela va se dérouler« , poursuit Florent Duchesne.

3. Empathie encore.

« Il est également utile de rassurer la personne : si elle dit ce qu’elle dit, c’est qu’elle a, dans sa représentation de la situation, raison, précise Florent Duchesne. La rassurer sur l’écoute : « j’entends ce que vous dites » et l’attention qu’on lui porte : « je termine avec cette cliente et je pourrai alors prendre le temps d’écouter votre demande » peuvent la calmer. » Pensez qu’elle a envie d’entendre qu’elle a raison, que vous la comprenez. Acquiescer désamorce déjà la tension. Répondre de manière aussi agressive qu’un client « Je ne suis pas à votre service exclusif ! Je n’ai pas dix mains ! » engendrerait immédiatement une escalade verbale difficile à contrôler. A la Printemps Academy sont proposées des formations : Vers l’excellence commerciale, Gestion du stress ou encore Gestion des conflits qui « permettent d’acquérir les bons réflexes à adopter pour chaque situation« , avoue Monia Harikoucheik, conseillère de vente à La Belle Parfumerie du Printemps Haussmann.

4. Trucs et astuces.

Pour gérer les éventuelles files d’attente et l’impatience, par exemple, Monia Harikoucheik rappelle qu’il « est essentiel de toujours garder calme et sang-froid. Pour tempérer une situation tendue (deux clientes qui estiment qu’elles sont prioritaires), une astuce : accompagner la cliente vers une autre caisse, pendant qu’une collègue prend en charge la seconde cliente. Si une cliente exige un produit en rupture de stock, vérifiez la disponibilité dans l’enseigne. La commande est alors possible. » Ancienne vendeuse, Isabelle souligne qu’il « faut conseiller sans jamais forcer la main, préciser que tout peut être changé après les fêtes. Il faut s’imposer de ne jamais rentrer dans une polémique. Avec un couple, suivez les idées de la femme : en général, c’est elle qui décide. Si c’est un homme seul, veillez à ne pas conseiller n’importe quoi… car le retour risque d’être TRES désagréable si la femme revient avec le cadeau. »

5. Relaxation mentale et physique.

Entre deux clientes faites un mini-break. « Prenez une grande inspiration par le nez en laissant les poumons, puis le ventre, se gonfler, puis expirer profondément en vidant d’abord le ventre puis les poumons. Cette respiration, dite ventrale, est vraiment très performante pour limiter le stress et remettre les compteurs à zéro, conclut Florent Duchesne. Une autre astuce est de vivre l’instant présent : cela permet d’éviter de ressasser le passé et de laisser le futur arriver… Pour cela, concentrez-vous sur une odeur qui circule ou repositionnez vos pieds sur le sol pour prendre conscience des appuis, le tout à cet instant précis, ni avant ni après. Si la situation devient pénible, évadez-vous virtuellement dans votre endroit ressource » (vacances de rêve ou endroit inventé) : voir, entendre et ressentir bonheur et bons moments passés aide à se ressourcer. » Enfin n’hésitez pas à pratiquer une activité qui vous défoule, type footing, squash, body combat, VTT, …

MARTINE CARRET


cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-2 cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-3 cosmetiquemag-2016-12-interview-preparateur-mental-florent-duchesne-4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Questions de Mental – Vendée Globe 2016, Préparation Mentale chez les Skippers

jeremie-beyou-skipper-maitre-coq-r-1680-1200

Dimanche 6 novembre 2016 à 13h02 aura lieu le départ du Vendée Globe, course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale, sans assistance. Les meilleurs mettront un peu moins de 80 jours pour réaliser cet exploit.

En m’appuyant sur un magnifique et riche article paru sur www.vendeeglobe.org : « Préparation Mentale, Avec ou Sans Coach… », j’ai imaginé des questions qu’une personne intéressée par le sujet du Mental pourrait se poser. Les réponses, elles, sont extraites du texte.

Lire la suite

Tennis : prise de conscience (« insight ») durant une séance de préparation mentale

 

Préparation mentale Aix Tennis

Le métier de Préparateur Mental réserve régulièrement de belles surprises : chaque séance est unique et la personne accompagnée et moi sommes parfois surpris de ce que l’on y trouve. Et lorsque « l’insight » jaillit pendant l’entretien, cela devient magique…

Voici l’exemple d’un joueur de tennis que j’accompagne, classé 2/6 à 16 ans, qui démarre sa 6e séance en me parlant de son dernier match où il s’est « senti très mal ». Il a gagné, mais « ce match l’a gonflé ».

Comment un tel début de séance peut déboucher sur une prise de conscience de lui, de sa tête, de son corps et ainsi l’aider durablement pour les prochaines échéances ?

Voici comment s’est déroulée cette séance de préparation mentale que je prends plaisir à partager avec vous ce jour, tout en respectant la confidentialité sur l’identité de l’athlète accompagné. Lire la suite

Bac 2016-Expérience Hypnotique à J-7 de l’épreuve de Philo

Hypnose

Hier, à J-7 avant l’épreuve de Philo du Bac 2016, j’ai démarré une expérience hypnotique avec une étudiante qui venait pour apprendre à mieux gérer son stressLire la suite

Conseils pour atteindre vos objectifs du mois de juin

Réussite Personnelle ou ProfessionnelleBac, Concours, Permis de conduire, Fin de saison sportive, Entrepreneurs, …

Le mois de juin démarre avec divers objectifs en vue pour les personnes que j’accompagne et qui ont une cible commune : la Réussite !

Par grands thèmes d’objectif, je vous propose ce qu’il est opportun, concrètement, de mettre en place d’aujourd’hui jusqu’à la réussite que vous atteindrez dans quelques semaines.

Lire la suite

« Le flow peut-il nous aider dans la vie de tous les jours? », article publié sur Creation-Paris.com

Creation-Paris-Flow-3-1-860x450_c

Pour information, j’ai humblement participé à la relecture de cet article sur le Flow paru sur : http://www.creation-paris.com/flow/.

Bravo surtout pour la rédaction initiale très pertinente d’Anne Vaneson-Bigorgne, que je félicite pour sa compréhension du sujet.


« Toujours pas spécialiste du sujet, mais toujours intéressée par cette approche, je vais tenter avec vous l’aventure du flow dans la vie quotidienne pour voir ce qu’il peut apporter après traité du flow dans les loisirs créatifs.

Dans un environnement de plus en plus anxiogène, si, si, lisez les magazines qui traitent de développement personnel… mais pas que : ils regorgent de sujets sur le burn-out professionnel ou parental d’ailleurs, le manque de confiance (en soi, envers le système, les autres, les institutions…), le pessimisme, etc. Faites l’exercice simple de regarder au kiosque à journaux en bas de chez : vous constaterez probablement l’apparition de nouvelles revues sur la psychologie positive, le flow… Poursuivez l’exercice en jetant un coup d’œil sur les couvertures des magazines grand public : certes les marronniers de l’été figurent en bonne place, mais également comment surmonter ce type de difficultés en 5 ou 10 conseils.

Pour mémoire, je vous rappelle que le flow (littéralement flux en anglais) est un concept qui a été défini par Mihaly Csikszentmihalyi dans les années 70, comme étant l’atteinte d’un « état de grâce » par une personne totalement concentrée sur ce qu’elle fait.

En replaçant cette définition dans notre environnement -qui parfois manque d’optimisme ne serait-ce qu’aux plans économique, politique, professionnel, etc.- peut-on être en état de grâce au quotidien ?

Si je rapproche le flow du domaine sportif par exemple : les athlètes ne battent pas des records tous les jours à l’entraînement. Que font-ils donc qui pourrait nous servir au quotidien pour être porté et atteindre cet état de flow ? Ils s’entraînent, tous les jours, ils répètent des gammes en quelque sorte, ils visualisent, programment les gestes qui les conduiront vers l’infini et au-delà. Ah non, ça c’est Buzz l’éclair dans Toy Story ! Vous souriez ? L’exemple n’est pourtant pas si incongru que cela : Buzz l’éclair avant de s’élancer a « construit » le parcours qui lui permettra de «s’envoler » vers « l’infini et au-delà ». De la même façon, les sportifs, pour se mettre dans les meilleures conditions de réussite, décortiquent les gestes qui leur permettront de franchir des caps, ce qui leur permet de gagner en confiance en eux et de générer du bon stress je jour J parce qu’ils savent ce qu’ils doivent faire et surtout comment y arriver.

Revenons à la réalité : comment le flow peut nous aider au quotidien ? Au même titre que « Audaces fortuna juvat » vieil adage employé par Virgile dans l’Énéide, qui se traduit communément par « la chance sourit aux audacieux, aux optimistes », la chance avant d’arriver, se travaille pour amener à la confiance en soi, expression tendance en matière de développement personnel comme la psychologie positive, le flow, le burn-out, etc. Et la confiance (en soi, en autrui, en l’avenir….) -ingrédient indispensable voire clef- pour entreprendre, avancer, réussir… ne se décrète pas, mais se construit, s’installe, à l’instar du Petit Prince et du renard qui vont commencer par s’apprivoiser afin d’avoir confiance l’un envers l’autre.

Je peux me tromper, encore une fois, je ne suis pas une professionnelle du flow, mais ce que j’en connais m’incite à penser que pour qu’il opère dans la vie quotidienne, il faut qu’il soit soutenu par la confiance, l’optimisme, la répétition, l’intuition, l’envie, la connaissance de ce que l’on veut et la volonté de réaliser ce que l’on souhaite.

Mémoriser tout le contexte qui nous a permis d’atteindre, une fois, un objectif avec le juste niveau de stress, avec un moral de vainqueur et tout ce qui a concouru à cet état de grâce d’un moment donné pour le répéter à l’envi, c’est peut-être cela le secret du flow au quotidien. Se souvenir des gestes, des pensées qui ont permis que quelque chose de positif qui dépendait de nous se réalise et les répéter à chaque fois que cela peut nous aider.

Et pour aller plus loin sur les chemins du flow, discipline à laquelle j’ai recours pour relever mes défis, je vous invite à découvrir des techniques qui permettent l’instauration de routines et/ou rituels de performance et d’atteinte de cet « état de grâce », mis en pratique par Florent Duchesne, un préparateur mental spécialiste ès matière.
Je souhaite un flot continu de flow 😉 »
Anne Vaneson-Bigorgne

Accompagnements en Hypnose Ericksonienne et en Préparation Mentale – Bilan 2015 ( 2nde partie )

La fin d’année est le moment idéal pour présenter le bilan de son activité. Aussi, après avoir expliqué ma démarche et présenté dans la 1ère partie de cet article :

  • quelle est la répartition des séances entre Hypnose Éricksonienne, Préparation Mentale pour des demandes concernant le Sport, celles concernant les Études et celles concernant les interventions en Entreprise?
  • les personnes accompagnées sont-elles en majorité des femmes ou des hommes ? Y-a-t-il des différences notables selon le type d’accompagnement ?

 

Je répondrai dans cette 2nde partie aux questions suivantes :

  • quel niveau les sportifs venus pour de la Préparation Mentale en 2015 avaient-ils : départemental , régional , national , international ? Et dans quelles tranches d’âge se situaient-ils ?
  • quant à ceux venus pour de la Préparation Mentale concernant les études, étaient-ils plutôt des écoliers, des collégiens, des lycéens ou des post-baccalauréat ?

 


Focus sur les séances de Préparation Mentale concernant le Sport

J’ai préféré dans cette section considérer le niveau des athlètes accompagnés plutôt que leur statut de sportif professionnel ou amateur. En effet, dans de nombreux sports aux moyens limités, les pratiquants peuvent avoir un niveau international, préparer les championnats d’Europe, du Monde ou les Jeux Olympiques, tout en ayant le statut d’amateur.

En 2015, les niveaux des sportifs que j’ai suivis sont à peu près également répartis de départemental (ou loisirs) à international. Toutefois, je note que 48% des athlètes qui travaillent avec moi ont un niveau national ou international.

J’explique cela par le fait que plusieurs athlètes ont débuté une préparation mentale dans le but de préparer les Jeux Olympiques de Rio en 2016. D’autres sportifs professionnels m’ont également contacté pour démarrer un travail mental plus spécifique, afin de franchir un pallier durant la saison. Il me semble qu’une prise de conscience est en train de s’opérer : les athlètes deviennent demandeurs d’un travail spécifique sur l’aspect mental. Ils sont confortés dans leur choix par les entraîneurs et les dirigeants qui, alors qu’ils voyaient d’un mauvais œil cet apport complémentaire auparavant, l’acceptent de plus en plus, à force de communication sur les études suivies, l’expérience acquise au fil des séances et du niveau des sportifs également. Les entraîneurs comprennent qu’ils ne peuvent endosser tous les rôles et, comme ils délèguent la préparation physique à des professionnels depuis des années dans les clubs, ils tolèrent désormais que la préparation mentale en fasse de même.

 

Préparation_Mentale-Sport_2015_Répartition_Niveau_2015

Malgré un âge de retraite sportive qui se situe vers 35 ans dans la majorité des sports, je constate également que, d’années en années, les sportifs (ou leurs parents) s’intéressent de plus en plus jeune à l’aspect mental. Ainsi, en 2015, 1 sportif accompagné sur 4 avaient moins de 13 ans, 61% étaient mineurs, et 75% des sportifs accompagnés avaient moins de 25 ans :

Préparation_Mentale-Sport_2015_Pyramide_des_ages


Focus sur les séances de Préparation Mentale concernant les Études

Après avoir reporté le niveau et l’âge des sportifs accompagnés, voici maintenant le pourcentage des étudiants selon leur niveau d’études :

Préparation_Mentale-Etudes_Répartition_Niveau_études_2015

Il est à noter que la majorité des étudiants suivis en Préparation Mentale viennent pour un objectif d’examen ou de concours (47%) :

  • 20% sont venus organiser leur travail pour le Bac français, premier « véritable » examen dans le système scolaire français ;
  • 9% sont venus (ou ont repris rendez-vous pour suivre les progrès constatés en 1ère) pour préparer leur année de Terminale ou pour déjouer le stress à quelques semaines du Baccalauréat ;
  • enfin 18% pour préparer un examen ou un concours (plus de la moitié) post-baccalauréat. Les concours préparés cette année ont été, comme les années précédentes : avocat, écoles d’ingénieurs, écoles de commerce, enseignants.

 

Comme pour les sportifs, je note une baisse de l’âge moyen des élèves accompagnés pour des besoins scolaires, et qui n’attendent plus (eux et/ou leurs parents) l’échéance de l’examen pour se préparer activement:

  • ainsi, j’ai suivi cette année des lycéens qui, perturbés par le nouveau rythme du lycée, sont venus pour organiser leur travail dès la classe de 2nde (20%, soit autant que de lycéens qui venaient pour préparer le Bac français).
  • les 33% des élèves restants étaient en classes de CM2, 6ème, 5ème et 3ème. Les besoins furent : la concentration (gestion attentionnelle des enfants ou adolescents), les difficultés d’apprentissage (apprendre à mieux connaître son mode de fonctionnement pour mieux apprendre) ou trouver des facteurs de motivation.

 

Préparation_Mentale-Etudes_Répartition_Niveau_études_détails_2015


Conclusion

L’accompagnement proposé cette année 2015 sur Aix-en-Provence, qui plus est dans un nouveau cabinet depuis début avril, m’a permis de croiser des enfants, des femmes et des hommes de tout âges, de toutes catégories sociales, de tout niveau d’étude ou tout niveau sportif.

Et c’est bien l’expérience accumulée d’années en années, les formations suivies, les rencontres avec des professionnels qui me permettent de proposer des séances aussi bien à des dirigeants d’entreprise que leurs collaborateurs, à des athlètes professionnels comme à une retraité qui veut progresser en golf, à des écoliers comme à des étudiants préparant des concours d’accession aux grandes écoles.

Toutes ces rencontres, toutes différentes, m’apportent beaucoup et les retours positifs que j’ai reçus m’engagent à poursuivre dans cette voie en 2016 en ouvrant la porte tout aussi bien à celles et ceux qui veulent des séances d’Hypnose Ericksonienne qu’à celles et ceux qui cherchent mieux encore à se préparer mentalement pour atteindre leurs objectifs.

 

 

-> Retour vers la 1ère partie : Accompagnements en Hypnose Ericksonienne et en Préparation Mentale – Bilan 2015 ( 1ère partie )